Winnipeg/contamination: les autorités maintiennent l’avis d’ébullition d’eau

winnipeg

Les 700 000 habitants de Winnipeg, sixième ville en importance au Canada, sont obligés de faire bouillir leur eau avant de l’utiliser en raison de la présence de la bactérie E.coli, ont indiqué mercredi les responsables locaux.

«Pour Winnipeg, c’est la première fois qu’est mis en place un avertissement à faire bouillir l’eau» avant de l’utiliser sous toutes ses formes, a expliqué mercredi Geoff Patton, directeur des services de l’eau de la capitale du Manitoba.

Dans son avertissement, la ville de Winnipeg recommande de faire bouillir l’eau avant de la boire, de préparer les repas et même de se brosser les dents. Il est même recommandé d’assister les jeunes enfants et les personnes âgées pour leur toilette afin de leur éviter d’avoir de l’eau dans la bouche.

Aucun cas d’infection n’a été relevé dans les centres hospitaliers de la ville depuis que des analyses ont révélé la présence de la bactérie Escherichia coli, par exemple des gastro-entérites. D’autres symptômes comme des douleurs abdominales ou des vomissements généralement observés avec cette bactérie n’ont pas non plus été identifiés, selon les services municipaux.

Sur 39 échantillons, six ont été positifs à cette bactérie, a indiqué Geoff Patton qui attend de nouveaux tests mercredi avant, en cas de résultats satisfaisants, de lever l’interdiction de consommer l’eau du robinet.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *