Une nouvelle étude rend la Minustah responsable de l’introduction du Choléra

L’expert américain le Dr Daniele Lantagne a estimé ” très probable ” que la source de l’épidémie de Cholera soit partie du camp des casques bleus népalais de la Missiondes Nations Unies pour la Stabilisationen Haïti (Minustah).

Après de nouvelles études scientifiques publiées lundi, l’expert américain assure que de nouvelles preuves ont été détectées. Ce qui confirmerait la thèse que les agents de l’ONU seraient responsables de l’épidémie du cholera qui a déjà fait plus de 7.000 morts en Haïti explique un article publié dans le journal BBC News.

Il s’agit de la plus grande épidémie de cholera au cours de ces dernières années notent les spécialistes faisant remarquer que le nombre des décès en Haïti est supérieur à tout le continent africain “Maintenant, nous pouvons dire que la source la plus probable d’introduction du choléra en Haïti était une personne infectée par la souche de choléra liée au Népal, qui se trouvait dans un campement de l’ONU à Mirebalais “, a déclaré M. Lantagne.

Mme Lantagne a été employée par l’ONU en 2011 comme l’un des plus grands experts mondiaux sur le choléra Elle avait co signé le rapport 2011 des Nations Unies sur l’épidémie de Cholera. Selon le rapport les sanitaires inadéquates dans le camp népalais de la Minustah a Mirebalais pourraient avoir un lien avec la bactérie retrouvée dans la rivière Meye qui se jette dans le fleuve Artibonite. Cependant le rapport avait conclu que l’épidémie n’était pas le résultat de la fautte d’un groupe ou d’un individu.

Aujourd’hui Dr Lantagne indique que les nouvelles données ont changé sa vision des faits. “Nous savons maintenant que la souche de choléra en Haïti est une copie exacte de la souche de choléra au Népal “, a déclaré le Dr Lantagne.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *