Un avocat d’Aristide dénonce une manipulation politique

Mario Joseph, l’un des avocats de l’ex président Jean Bertrand Aristide, affirme que le leader lavalas n’avait pas reçu la lettre de convocation du juge instructeur Ivickel Dabresil.

Hier M. Guyler Delva, coordonnateur de SOS Journaliste, avait révélé que le juge instructeur avait convoqué l’ex président Aristide dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Jean Dominique.

Maître Joseph qui s’est entretenu mercredi avec l’ex chef d’Etat, affirme avoir entendu la nouvelle de convocation dans les medias. Il assimile à une manipulation politique les annonces dans les medias en ce qui concerne l’enquête sur l’assassinat de Jean Dominique. Il s’étonne que les convocations soient annoncées dans les medias alors que la loi stipule que l’instruction est secrète.

Maître Joseph dit ne pas comprendre l’implication de M. Delva, qu’il considère comme un employé du Palais National. Nous avons des raisons légitimes d’être étonnés de la tournure des événements, se plaint M. Joseph rappelant qu’une première rumeur avait circulé sur la convocation de M. Aristide dans le cadre de cette enquête.

Il juge que ces tractations ne visent pas aider la justice dans son action faisant valoir que l’ex secrétaire d’état à la communication avait réalisé déjà plusieurs manipulations dans ce dossier. M. Mario Joseph s’interroge également sur les conséquences d’une telle convocation dans une période électorale.

Interrogé sur la réponse du chef de l’Etat à la convocation du juge instructeur, maître Joseph n’a pas voulu faire de spéculation sur le comportement de M. Aristide. Il a toutefois rappelé que l’ex président Aristide est prêt à répondre à la justice de son pays mais exige que le dossier soit conduit suivant les procédures légales.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *