Tholbert Alexis dénonce les manœuvres des députés pro Martelly

Le président de la chambre des députés, Tholbert Alexis, dénonce le comportement de ses collègues du bloc majoritaire présidentiel Parlementaires pour la Stabilité et le Progrès (PSP).

Les députés pro Martelly exigent l’annulation du vote du projet de loi électorale en raison de la décision du président de l’assemblée de trancher après le débat autour de l’article 241. Les députés du PSP envisagent de publier une note de protestation pour réclamer l’annulation du vote de l’ensemble du document.

En réaction M. Alexis à lance une mise en garde à ces législateurs et révèle que ces élus s’étaient mis à genoux pour implorer l’indulgence du chef de l’état lors d’une rencontre mardi soir au Palais National.

Jugeant que parlementaires œuvrent afin d’avilir d’avantage l’institution parlementaire, le député de la Croix des Bouquets annonce qu’il publiera les noms de tous les élus qui auront paraphé l’éventuelle pétition. Il menace également de révéler des tractations entre l’exécutif et le bloc majoritaire présidentiel.

Interrogé sur la réponse qu’il entend apporter à la demande du PSP, M. Alexis a rappelé que les députés sont en vacance et qu’il ne saurait y avoir de séance à l’extraordinaire suite à une contestation d’un bloc.

Tout en dénonçant l’attitude des membres du PSP, le président de la chambre basse soutient qu’il a tranché après le débat autour de l’article 241 suivant les prescrits des règlements intérieurs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *