Tholbert Alexis affirme que les élections pourraient être réalisées avant la fin de l’année

Le président de la chambre basse, Tholbert Alexis, juge que les élections pourraient être réalisées avant la fin de cette année si la loi électorale est transmise à temps au Parlement. Le député de la Croix des Bouquets se fie aux indications des experts faisant valoir que les élections sénatoriales et municipales peuvent être réalisées dans un délai de 4 mois.

Selon ces experts il s’agira d’utiliser la structure déjà mise en place ainsi que les ressources humaines ayant acquis une expérience dans le déroulement du processus électoral.

Pour que l’échéance constitutionnelle puisse être respectée le président de la chambre des députés presse le chef de l’Etat de transmettre au Parlement la loi électorale élaborée par le Collège Transitoire du Conseil Electoral Permanent (CTCEP). Il s’étonne du retard dans la transmission du document faisant remarquer que la Présidence n’a aucune provision légale pour modifier le texte. Ce n’est pas l’Exécutif qui prépare la loi, insiste t-il rappelant que la Présidence pourra faire valoir son droit d’objection après le vote des deux chambres.

Selon le député Alexis, le président Martelly doit donner la preuve par ses actions qu’il entend réaliser des élections dans le meilleur délai. Il espère que le document pourra être transmis avant la fin de la semaine prochaine.

Le président de la chambre basse révèle que le pouvoir législatif peut adopter des dispositions pour faire avancer le processus électoral si l’Exécutif persiste à ne pas soumettre la loi électorale. Interrogé sur la nature de ces dispositions M. Alexis s’est gardé de faire des commentaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *