Québec se souvient du 30e anniversaire de la fusillade meurtrière à l’Assemblée nationale

L'assemblée nationale  commémore le 30e anniversaire de la fusillade

L’assemblée nationale commémore le 30e anniversaire de la fusillade

Il y a tout juste 30 ans, ce matin, un militaire canadien se livrait à une fusillade meurtrière à l’Assemblée nationale du Québec.

Le 8 mai 1984, en avant-midi, le caporal Denis Lortie, vêtu de son uniforme militaire, est parvenu à s’introduire au Parlement de Québec muni d’une mitraillette.

Il a tiré des rafales de projectiles. Trois personnes ont péri et 13 autres ont subi des blessures.

Le caportal Lortie est ensuite allé s’asseoir sur le fauteuil du président de l’Assemblée nationale. De longues négociations menées au péril de sa vie par le sergent d’armes René Marc Jalbert ont finalement mené à la reddition du tireur et à sa mise en état d’arrestation.

Denis Lortie a été condamné à l’emprisonnement en 1987; il a bénéficié d’une libération conditionnelle moins de 10 ans plus tard.

Quant à René Marc Jalbert, un ancien militaire, il a été décoré en novembre 1984 de la Croix de la Vaillance, décernée jusqu’ici à seulement une vingtaine de personnes au Canada pour un acte de courage remarquable accompli dans des circonstances extrêmement périlleuses.

M.Jalbert est mort en 1996.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *