Que se passe-t-il au Sénat haïtien?

Un problème de quorum se pose déjà au grand corps avant même le départ des sénateurs en fin de mandat.

Hier la séance plénière consacrée au vote du budget a été reportée en raison de l’absence de la majorité des pères conscrits.
Le président du Sénat, Desras Simon Dieuseul, a exprimé sa déception en raison de cette situation. Il déplore que ses collègues, qui n’ont pas tenu de séance depuis la ratification du Premier Ministre désigné Laurent Lamothe, aient refusé d’accomplir leur devoir constitutionnel.

Selon M. Desras les pères conscrits ne peuvent présenter aucune excuse. A l’exception du sénateur Anick joseph participant à une fête patronale et du sénateur Polycarpe impliqué dans un accident tous les sénateurs étaient disponibles pour cette séance.

De plus, le président du Sénat est indigné que certains de ses collègues présents au Palais Législatif n’aient pas voulu se rendre dans la salle de séance. La séance plénière était consacrée au vote du budget 2012 qui a été déjà voté par la chambre basse. M. Desras fait remarquer qu’il y a urgence puisqu’il faut éviter un blocage de l’État.

Les sénateurs font montre de peu d’intérêt pour la loi de finance. Le président du Sénat a été obligé de participer à la dernière séance en commission pour éviter le report de ladite séance.

La prochaine séance plénière consacrée au vote du budget est fixée au 2 mai 2012. Le sénateur Desras espère que cette fois ci ses collègues répondront à son invitation. Interrogé sur un éventuel boycott de cette séance, le sénateur Desras a indiqué que les règlements internes prévoient des sanctions contre les absentéistes.

Le problème de quorum devient une préoccupation pour le président du Sénat alors que les 10 sénateurs arrivés en fin de mandat sont toujours en poste. Certains sénateurs assurent qu’il sera très difficile d’obtenir un quorum de 14 après les 8 mai 2012.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *