Moncton/tuerie: vaste chasse à l’homme après l’assassinat de trois policiers de la GRC

Justin Bourque le présumé tireur de Moncton

Justin Bourque le présumé tireur de Moncton

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) était toujours à la recherche, jeudi, du tireur soupçonné d’avoir tué trois policiers et d’en avoir blessé deux autres mercredi soir à Moncton. Une grande partie de la ville du Nouveau-Brunswick demeure en état d’alerte.

Lourdement armés, les agents de la GRC ont patrouillé la ville toute la nuit à la recherche de Justin Bourque. Le jeune homme de 24 ans de Moncton était vêtu d’une tenue de camouflage militaire et transportait deux fusils sur une photo diffusée par la police sur Twitter.

Tard mercredi, la GRC au Nouveau-Brunswick avait publié sur Twitter une photo du suspect, le décrivant comme étant «armé et dangereux». Elle demandait à quiconque possédant de l’information sur ses allées et venues de communiquer avec le 911.

Les deux policiers blessés ont été admis à l’hôpital, mais on ne craindrait pas pour leur vie, selon la GRC.

La police a diffusé une carte illustrant une grande partie du secteur nord-ouest de la ville, incluant une section boisée, demandant aux résidants de demeurer à l’intérieur et de verrouiller leurs portes. Elle a prévenu la population de s’attendre à des barrages routiers. Les écoles et bureaux des gouvernements ont été fermés et la Ville a retiré ses autobus de la route.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *