Martelly sollicite une évaluation de l’OEA avant les élections

Le chef de l’état haïtien, Michel Martelly, sollicite de l’Organisation des Etats Américains (OEA) une évaluation sur la faisabilité des élections. Cette requête a été officiellement adressée par le président haïtien lors d’une rencontre hier au Palais National avec le secrétaire général adjoint de l’OEA, Albert Ramdin.

M. Martelly souhaite qu’une mission technique de l’organisation hémisphérique soit dépêchée en Haïti dans le meilleur délai afin d’envisager de lancer le processus électoral.

La requête a été accueillie favorablement par M. Ramdin qui a confié être informé de la position des différents acteurs politiques sur le dossier des élections.

C’est la deuxième fois que les autorités haïtiennes sollicitent une évaluation de l’OEA avant de lancer le processus électoral. En 2010 le président René Préval avait pris le soin de solliciter l’avis des experts de l’OEA après le violent séisme.

Outre le processus électoral M. Martelly et Ramdin ont, au cours de leur rencontre abordé, d’autres thèmes relatifs à la conjoncture sociologique. Le secrétaire général adjoint de l’OEA a constaté une certaine stabilité politique sous l’administration Martelly.

En ce qui a trait aux efforts des autorités pour attirer les investisseurs étrangers, M. Ramdin s’est engagé à faciliter l’organisation d’une grande rencontre des entrepreneurs internationaux. Cette conférence se tiendra à Port-au-Prince en 2014 et permettra d’explorer des pistes d’investissement en Haïti.

Par ailleurs, l’Organisation des Etats Américains (OEA) a proposé au gouvernement haïtien d’organiser le Sommet des Etats membres de l’OEA en 2015. Cette proposition a été accueillie favorablement par le président Martelly.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *