L’opposant politique Rony Timothée maintenu en détention

rtimothee

Les avocats de Rony Timothée dénoncent un complot visant à prolonger la détention de l’opposant politique.

Newton Saint Juste et André Michel soutiennent que le chef du Parquet a usé de stratagème pour différer l’audition du porte parole des forces Patriotiques pour le respect de la constitution.

Selon M. Saint Juste le commissaire du gouvernement a changé à la dernière minute le lieu d’audition de l’opposant. Nous nous sommes rendus au Parquet c’est alors qu’on nous a informé que l’audition aura lieu au commissariat de Pétion ville, a expliqué le juriste. Il révèle que M. Timothée avait été l’objet de pression en l’absence de ses avocats de la part du commissaire du gouvernement Kerson Darius Charles.

Avant l’arrivée des avocats au commissariat de Pétion ville le commissaire du gouvernement a émis un ordre de dépôt au commissariat de l’Arcahaie contre M. Timothée.

De nombreux militants de l’opposition s’étaient rassemblés devant le Parquet afin d’apporter leur support au porte parole de la Foparc, une des organisations à l’origine de la série de manifestation anti gouvernementale. Dans le même temps deux dirigeants du Mouvement Patriotique de l’Opposition démocratique (Mopod), Turneb Delpé et Serge Jean Louis, étaient présents devant le commissariat de Pétion ville afin d’apporter leur support à M. Timothée d’incendie de voiture et provocation au crime.

Les avocats de Timothée dénoncent une instrumentalisation de la justice par l’administration Martelly. Il s’agit d’une arrestation politique a martelé André Michel.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *