L’INITE : en voie de disparition

La plate forme INITE pourrait cesser d’exister .Une bataille juridique opposera dans les prochains jours les anciens fondateurs de la plate forme INITE. Joseph Lambert, conseiller politique du chef d’Etat, s’est évertué au cours des derniers jours a faire état de la disparition de cette structure politique.

L’INITE n’est plus a martelé l’ex sénateur Lambert tout en prenant le soin d’annoncer qu’il a été désigné pour liquider les biens de cette plate forme électorale.

Récemment écarté du directoire de l’INITE, M. Lambert a fait valoir que la structure n’existe plus légalement en raison du retrait de 4 des 5 partis politiques fondateurs. Les deux derniers partis en date MIRN de Luc Fleurinord et UNCRH de Jean Marie Claude Germain ont supporté la cause de Joseph Lambert et Kelly Bastien. Il n’y a que le MOP de Jean Joseph Molière à vouloir maintenir l’existence de l’INITE, explique M. Lambert qui brandit la règle de la majorité.

Cependant cette règle n’avait pas été inscrite dans les statuts de l’INITE. Des membres du directoire signalent que l’article 5 prévoit que la structure politique restera en place dès lors que l’un des partis le décidera.

Les anciens fondateurs de l’INITE sont aujourd’hui à couteaux tirés, l’ex sénateur Paul Denis, se demande pourquoi M. Lambert qui a rejoint le camp de Martelly s’acharne à vouloir détruire cette formation politique. Il estime toutefois que les membres du directoire tirent leur légitimité du congres de Mirebalais auquel avait pris part M. Lambert.

Le rêve des opposants au gouvernement Préval se concrétise moins de deux ans après l’investiture de Michel Martelly. Les leaders de l’OPL, Fusion, KID, GREH, ACCRA etc.. avaient souhaité la disparition de cette structure politique avant les élections législatives et présidentielles de 2010.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *