L’Exécutif et le Sénat concluent les premiers éléments d’un accord

 

La deuxième phase du dialogue inter haïtien a débuté hier par des discussions entre le chef de l’Etat, Michel Martelly et le président du Sénat, Desras Simon Dieuseul.
Le cardinal Chibly Langlois a indiqué que la séance de travail s’était déroulée autour des points de l’accord conclu entre les partis politiques et l’Exécutif.

Le sénateur Desras, accompagné du vice président et du premier secrétaire du grand corps a fait part des réserves des sénateurs sur l’accord, a révélé le président de la Conférence épiscopale pour qui la journée de travail a été fructueuse. Il annonce que les dirigeants de tous les partis politiques et les leaders de la chambre des députés seront invités à prendre part à la seconde journée de travail ce vendredi.

De son coté, un des conseillers du chef de l’Etat, Mario Dupuy, a assuré qu’il y a eu des ententes entre les deux délégations. Il y a eu un ensemble de points d’accords, a expliqué M. Dupuy qui s’est gardé de préciser la nature de ces accords.

Le nouvel accord modifié sera soumis aujourd’hui aux partis politiques qui devront peaufiner le document final.

Parmi les exigences des sénateurs figurent la révocation des directeurs de l’ONA et du Conatel, le renvoi de trois juges à la Cour de Cassation et la publication de plusieurs lois votées par les deux chambres.

Ce nouvelle étape dénommée dialogue institutionnel n’avait pas reçu l’aval des sénateurs de l’opposition qui dénoncent le format utilisé pour la réalisation du dialogue.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *