L’Etat renforce les procédures de contrôle d’identité

Les autorités haïtiennes s’évertuent à intensifier les efforts en vue d’un contrôle efficace de l’identité des citoyens. Au cours des derniers mois divers organismes publics dont la Direction Générale des Impôts (DGI), le Service d’Immigration, Les Archives Nationales et l’Office Nationale d’Identification (ONI) ont renforcé leur coopération afin d’empêcher à des bandits de détenir de multiples identités.

Le directeur de l’ONI, Jean Baptiste Saint Cyr, a révélé qu’un serveur dédié par son institution est utilisé par le Service d’Immigration. Les numéros de Carte d’Identification Nationale (CIN) sont désormais insérés dans les passeports afin d’empêcher à une personne de détenir et d’utiliser plusieurs identités.

Dans le même temps, l’ONI a pu, grâce au support des Archives Nationales, réalisé une première épuration de la liste électorale. 11 000 noms de personnes décédées ont été retirés de la base de données grâce aux actes de décès fournis par les Archives.

En vue de consolider une synergie entre l’état civile et l’ONI un avant projet de loi a été récemment élaboré par les institutions concernées.

L’ONI s’évertue également à délivrer des documents d’identités aux personnes vulnérables bénéficiant de l’assistance sociale. Selon la législation haïtienne les bénéficiaires des programmes d’assistance doivent détenir une carte d’identification

Au cours des derniers mois des CIN ont été délivrées dans le cadre des programmes réalisés par le Fonds d’Assistance Economique et Social (FAES), le Ministère des Affaires Sociales et le Ministère de l’éducation Nationale.

Le directeur de l’ONI annonce une intensification de l’action de l’ONI afin de fournir des documents d’identité à tous les citoyens. La démarche consiste enregistrer les nouveaux nés dans la base de données de l’ONI.

L’ONI entend également intensifier la coopération avec les autorités sécuritaires. M. Saint Cyr rappelle qu’une personne non enregistrée est considérée comme un délinquant pouvant être appréhendé par les forces de l’ordre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *