Les pénuries de carburant sont récurrentes en Haïti

Au cours de cette semaine les haïtiens sont confrontés à la troisième rareté d’hydrocarbures en 2 ans. Cependant les pénuries de ce produit stratégique avaient débuté sous le gouvernement de Bellerive.

Les responsables de l’Association Nationale des Distributeurs de Produits Pétroliers (ANADIPP) sont victimes de cette situation à l’instar des automobiliste. Seul le gouvernement haïtien place des commandes d’hydrocarbures dans le cadre de l’accord Pétrocaribe.

Un retard dans la livraison d’un tanker est à l’ origine de cette pénurie qui provoque une grande panique sociale. Le gouvernement haïtien ne dispose pas de réserve stratégique de pétrole qui est livré par le Venezuela chaque mois.

De plus les ports haïtiens trop exigües ne peuvent accommoder de grands tanker qui pourraient transporter plus de carburant.

Le secrétaire général de l’Anadipp a dit recevoir l’assurance des autorités que le tanker pétrolier arrivera jeudi ou vendredi dans la capitale haïtienne.

Entre temps, il y a une flambée des prix de l’essence au marché noir. Les petits vendeurs a la sauvette, qui avaient été pourchassés par les agents de police, sont devenus un refuge pour certains automobilistes.

Les automobilistes critiquent le gouvernement qui n’a jamais su prévenir une pénurie de carburant. De longues files de véhicules étaient remarqués dans les stations à essence dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Un membre de l’ANADIPP a condamné le comportement des responsables de l’administration Martelly qui refusent d’adopter une disposition pour résorber les pénuries récurrentes. Les distributeurs de produits pétroliers préconisent qu’une seule qualité de gazoline soit commandée dans le cadre de l’accord Pétrocaribe. Cette disposition permettrait de doubler le volume de gazoline acheminé par le tanker.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *