Les palestiniens adhérent à la Cour pénale internationale sur fond de représailles israéliennes

palestine

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a accepté la demande des Palestiniens d’adhérer à la Cour pénale internationale (CPI), a indiqué mercredi le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric.

Cette décision va permettre à la CPI d’enquêter à partir du 1er avril sur les allégations de crimes commis dans les Territoires palestiniens.

M. Ban a fait part de sa décision aux pays membres de la CPI mardi soir, a ajouté Stéphane Dujarric.

«Le secrétaire général s’est assuré de ce que les documents reçus étaient en ordre avant d’accepter qu’ils soient déposés», a-t-il dit.

L’objectif de la démarche d’adhésion palestinienne, entamée vendredi aux Nations unies, est de pouvoir demander des comptes aux dirigeants israéliens pour les trois offensives lancées sur Gaza depuis 2008 ou encore pour l’occupation, devant cette cour compétente en matière de génocide, crime contre l’humanité et crime de guerre.

Elle s’inscrit dans le cadre d’une offensive diplomatique menée à l’ONU par les Palestiniens, qui entendent de nouveau soumettre au Conseil de sécurité un projet de résolution, rejeté la semaine dernière à New York.

En rétorsion, Israël avait gelé dès samedi le versement de près de 150 millions de dollars de taxes collectées pour le compte de l’Autorité palestinienne.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *