Les États-Unis et la MINUSTAH saluent la ratification de Laurent Lamothe comme Premier Ministre

 

« Nous saluons la ratification de Laurent Lamothe comme Premier Ministre par le Parlement haïtien. Le gouvernement américain est prêt à travailler de concert avec le Premier Ministre et son cabinet afin de répondre aux défis urgents auxquels Haïti fait face », indique le communiqué de l’Ambassade saluant la ratification jeudi soir de M. Laurent Lamothe par la Chambre des députés.

Le gouvernement américain estime d’autre part que « la stabilité politique en Haïti est une question cruciale pour le peuple haïtien et la capacité du pays à attirer des investissements tant locaux qu’étrangers afin de créer des emplois et d’augmenter le niveau de développement économique ».

Encourageant le Président, le Premier Ministre et le Parlement à travailler à former rapidement un gouvernement en mesure de construire l’avenir dont rêvent les Haïtiens, les Etats-Unis se disent prêts à travailler avec leurs partenaires pour atteindre cet objectif et demeurent « engagés à supporter le peuple et le gouvernement haïtiens sur le long terme, en vue de bâtir un pays plus stable, plus prospère et plus démocratique ».

Même son de cloche du côté du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Haïti, M. Mariano Fernández Amunátegui. Il rend hommage aux efforts déployés, selon lui, par le Président de la République, Michel Joseph Martelly, le Président du Sénat, Simon Dieuseul Desras, et celui de la Chambre basse, Levaillant Louis-Jeune, qui ont abouti à un « dialogue constructif entre l’Exécutif et le Législatif, ayant permis d’atteindre un accord en vue d’installer un Premier ministre et un nouveau gouvernement ».

M. Fernández formule par ailleurs le vœu que le cabinet et le programme de gouvernement du Premier ministre obtiennent rapidement l’aval des deux branches du parlement afin que les pouvoirs publics d’Haïti puissent s’atteler, sans plus tarder, aux importants chantiers du renforcement de l’Etat de droit (dont la publication de la Constitution amendée, l’organisation des élections législatives et municipales et la mise en place du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire) de la reconstruction et du développement économique et social du pays, et ce, dans l’intérêt suprême de la Nation et du peuple haïtien, qui attend légitimement que les engagements qui lui ont été faits soient respectés.

Le Représentant spécial du Secrétaire général invite les pouvoirs publics et tous les secteurs de la société haïtienne à « bâtir sur l’esprit de consensus qui a prévalu pour consolider les fondements de la stabilité nationale, fortifier les institutions de la démocratie, assurer la paix et la sécurité et le développement d’Haïti ».

« Les pouvoirs publics et le peuple haïtiens peuvent être assurés de l’engagement renouvelé de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti à les accompagner dans la consolidation irréversible d’un État de droit fondé sur les institutions prévues dans la Constitution, les lois, la transparence et la bonne gouvernance ».

L’installation du premier ministre ratifié à la Primature vendredi a été reportée à la dernière minute, sans aucune explication des autorités.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *