Les communes reculées bénéficieront d’une attention soutenue selon Laurent Lamothe

Le Premier Ministre Laurent Lamothe s’est engagé à œuvrer pour le développement des régions les plus reculées du pays. Il répond ainsi à la principale préoccupation exprimée par la majorité des députés lors de la séance de ratification de la politique générale du gouvernement.

De nombreux parlementaires s’étaient plaints de n’avoir pas eu la chance de présenter les principales revendications de leurs circonscriptions. Le député Altesse Toussaint avait réclamé des travaux d’infrastructures à Saint Marc alors que son collègue de Miragoane avait mis l’accent sur la nécessité de moderniser le port de cette ville.

Quant au député Lamarre Baptiste il avait réussi le tour de force d’utiliser la tribune pour faire le dépôt auprès du Premier Ministre du projet de construction de la route principale dans la région Cornillon Grand Bois.

Le Premier Ministre réceptif aux préoccupations des législateurs a attiré l’attention sur le patriotisme de ces législateurs. Il s’est dit également préoccupé par la réalisation de ces projets prévus dans le plan opérationnel du gouvernement.

Ces projets seront financés par les fonds communaux qui représentent une rubrique du budget 2012. Sur l’insistance des parlementaires le chef du gouvernement à exhorté la ministre des finances à accélérer le processus de décaissement de ces fonds.

Il a également fait remarquer que plusieurs projets seront réalisés sur tout le territoire national. La construction d’une école et d’un centre multisports dans chaque commune est l’une des priorités du gouvernement Lamothe qui promet également l’installation de lampadaires solaires dans toutes les sections rurales.

Le gouvernement Lamothe appliquera le plan de développement stratégique d’Haïti (PDSH) afin de favoriser le développement des régions.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *