Le Sénat n’approuve pas l’accord dans le cadre du dialogue

Le président du Sénat, Desras Simon Dieuseul, annonce qu’il ne signera pas l’accord conclu entre les partis politiques et l’Exécutif dans le cadre du dialogue inter haïtien.

Une majorité de 11 sénateurs ont mis en garde le président du Grand Corps contre toute adhésion à l’accord sans la publication des noms des conseillers élus de la Cour des Comptes.

Le chef de l’Etat haïtien, Michel Martelly, et les leaders du Sénat ne sont toujours pas parvenus à un accord autour du dossier de la nomination des membres de la Cour Supérieur des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA). Au cours des dernières 48 heures deux séances de travail ont eu lieu entre le président Martelly et les membres du bureau du Sénat afin de favoriser la publication des noms des 10 nouveaux conseillers de la Cour des Comptes élus par le Sénat.

Une rencontre tenue hier soir au Palais National n’a pas permis de solutionner le conflit. Lors de la séance de travail, le chef de l’Etat et ses conseillers ont fait valoir que les dossiers de 5 des conseillers élus ne sont pas conformes aux prescrits légaux.

Cependant les sénateurs ont réfuté les argumentaires du chef de l’Etat relatives notamment à l’authenticité des licences de certains candidats. Le sénateur Desras révèle que la Présidence met en doute la formation académique de l’ex sénateur Mehu Garcon. Cependant certaines personnalités dont des ex parlementaires confirment que M. Garcon avait décroché avec brio sa licence d’avocat.

A l’issue de la rencontre le chef de l’Etat a promis de demander à ses conseillers de réaliser de contre vérifications sur les argumentaires des sénateurs. M. Martelly a promis de publier la liste des conseillers de la Cour des Comptes mais n’a pas voulu fixer une date, a laissé entre le sénateur Desras.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *