Le juriste Rodolfo Mattarollo, représentant de l’UNASUR en Haiti s’est éteint à Buenos Aires

MattarolloRodolfo

Le diplomate argentin, militant des droits humains et ambassadeur de l’Union des nations sud-américaines en Haïti est décédé ce 18 juin d’une affection hépatique.

Il avait auparavant subi sans succès deux interventions chirurgicales rapprochées, sans grands résultats.

Ses obsèques ont été célébrées ce jeudi 19 juin à Buenos Aires.

Mattarollo a publié, le 8 mai 2013, un recueil de ses réflexions sous le titre « Rien n’a été en vain », préfacé par l’économiste et cinéaste haïtien Arnold Antonin.

Dans cet ouvrage, il revient sur des décennies de lutte contre l’impunité et plaide pour un travail de mémoire collectif en Haïti.

Le 22 mai dernier, rappelle l’agence de nouvelles en ligne AlterPresse, plusieurs organisations de défense des droits humains ainsi que l’Office de protection du citoyen (OPC) avaient émis un communiqué d’hommage à l’UNASUR et à son représentant en Haiti, l’ambassadeur Mattarollo.

« Il nous faut souligner l’exemplarité de l’accompagnement offert par l’ambassadeur Rodolfo Mattarollo, palpable entre autres dans la qualité de ses interactions avec différents acteurs de la société civile haïtienne », avaient-elles expliqué dans cette note publiée dans la presse.

Rodolfo Mattarollo a consacré la majeure partie de sa longue carrière à la promotion et à la protection des droits de l’homme dans plusieurs pays, dont huit ans en Haïti, écrit la MINUSTHA.

“Après l’exil en France pendant la dictature militaire argentine, il enquêtera ensuite aux côtés des Nations Unies sur les violations des droits de l’homme commises au Salvador, en Ethiopie et en Bolivie.

La rencontre décisive avec Haïti se fait en mars 1996, en tant que Directeur exécutif adjoint de la Mission Civile Internationale OEA-ONU en Haïti (MICIVIH) jusqu’à la fin de son mandat, en mars 2000.

Il dirige ensuite la Section des droits de l’homme de la Mission des Nations Unies en Sierra Leone (MINUSIL) de février 2001 à juin 2003. Avec l’élection de Néstor Kirchner à la présidence argentine en 2003, il rentre au pays et devient sous-secrétaire d’Etat aux droits de l’homme, un poste qu’il exerce jusqu’en décembre 2007.

En 2010, Rodolfo Mattarollo est nommé Ambassadeur et Représentant Spécial du Secrétariat Technique de l’Union des pays Sud-Américains (UNASUR) en Haïti.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *