Le CSPJ donne son feu vert pour le changement d’un conseiller électoral

Les membres du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) ont enclenché hier le processus devant conduire à la désignation d’un nouveau représentant au Conseil Électoral Provisoire (CEP). Les conseillers judiciaires ont décidé que la conseillère électorale Carole Floréal Duclervil devra céder sa place à une autre personnalité bénéficiant de l’appui de plusieurs secteurs de la société.

Lors d’une rencontre spéciale 5 des 7 conseillers présents ont reconnu la nécessité de rappeler la conseillère Duclervil.

La conseillère judiciaire Dilia Lemaire a fait valoir que les membres du CSPJ ne se sont pas entendus sur le remplaçant de Mme Duclervil.

Aucune date n’a encore été fixée pour une nouvelle rencontre du CSPJ sur ce dossier politique. Mme Lemaire révèle que les discussions étaient animées lors de cette réunion.

Ces changements au sein du CEP sont réalisés dans le cadre de la proposition de sortie de crise du vice président du Sénat Andrice Riché. Les noms de Max Mathurin et Yolette Mengual avaient été cités parmi les personnalités bénéficiant de l’appui de plusieurs secteurs dont les partis de l’opposition et la société civile.

Les deux nouveaux membres du CEP prêteront serment en même temps que les conseillers électoraux Néhémie Joseph et Léopold Berlanger.

Le porte parole du Premier Ministre s’était dit confiant qu’une entente sera trouvée entre l’Exécutif et le Sénat afin de favoriser le vote de l’amendement de la loi électorale. La formation d’un CEP équilibré constitue un préalable au vote de l’amendement de la loi électorale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *