Lamothe affirme qu’Haïti a accompli des progrès importants

Intervenant dans le cadre de la 68 eme assemblée générale des Nations Unies, le Premier Ministre haïtien, Laurent Lamothe, a attiré l’attention sur les progrès enregistré sous l’administration de Michel Martelly. “Haïti est aujourd’hui résolument engagé sur la voie du progrès”, a assuré M. Lamothe faisant valoir que son gouvernement a eu un lourd héritage.

Parmi les réussites M. Lamothe a noté la mise en place du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) et le rétablissement d’un climat sécuritaire. Haïti est désormais classé parmi les pays les plus sûrs des Caraïbes, a-t-il insisté.

Le gouvernement a également enregistré des résultats probants dans l’éducation et la lutte contre la pauvreté et la faim. Le Premier Ministre a révélé que ” la scolarisation universelle des enfants en Haïti, est passée de 49,6% en 2010 à 77,2% en 2013″.

Dans le domaine de la lutte contre la pauvreté le gouvernement ne dispose pas de nouvelles statistiques mais rappelle que 76 % de la population vivait dans la pauvreté et 56% dans la pauvreté extrême en 2011. M. Lamothe explique que son gouvernement a réalisé des efforts considérables pour éviter un drame humanitaire. Trois ministères ont créés depuis 2012 pour renforcer les politiques publiques de lutte contre la pauvreté extrême et une série de programmes sociaux pour les plus vulnérables a été introduite.

Il a toutefois noté des points sombres dans le tableau notamment la très grave épidémie de choléra apparue en Haïti en octobre 2010, responsable de plus de 8.000 décès et 600.000 infections. “Le peuple haïtien continue de payer le prix fort en vies humaines”, a déploré le Premier ministre, qui a proposé qu’une partie du Fonds mondial soit dédié à l’éradication de ce fléau en Haïti. M. Lamothe a une nouvelle fois jugé que les Nations Unies ont une responsabilité morale dans cette épidémie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *