La justice reprend le procès Turcotte à la case départ

Derrière les barreaux depuis hier soir, l’ex-cardiologue, Guy Turcotte, comparaîtra cet après-midi au Palais de justice de Saint-Jérôme pour les meurtres de ses deux enfants commis en février 2009.

Guy Turcotte s’est rendu mercredi soir à un poste de la SQ où il a été mis en état d’arrestation.

Une greffière a précisé en début de journée que la comparution aura lieu en milieu d’après-midi (14h00).

Plus tôt, mercredi, la Cour d’appel du Québec a infirmé le verdict de non-responsabilité criminelle pour cause de troubles mentaux rendu en juillet 2011 et ordonné que Guy Turcotte subisse un nouveau procès pour le meurtre de ses deux enfants.

Cette décision avait entraîné la diffusion d’un mandat d’arrestation contre M.Turcotte par le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP).

Guy Turcotte a avoué avoir assassiné son fils de cinq ans et sa fille de trois ans, Olivier et Anne-Sophie, le 21 février 2009, dans sa résidence des Laurentides. Il avait toutefois plaidé avec succès les troubles mentaux lors de son procès.

Dans son jugement de 28 pages, la Cour d’appel reconnaît que le juge Marc David, de la Cour supérieure du Québec, a eu raison d’invoquer la possibilité d’un verdict de non-responsabilité criminelle pour cause de trouble mental.

Toutefois, les trois juges du plus haut tribunal du Québec estiment que le magistrat a erré sur un point majeur dans ses directives au jury, soit la distinction entre le trouble d’adaptation dont souffrait Guy Turcotte au moment du drame et son intoxication au méthanol, ce qui pourrait avoir eu un impact sur le verdict.

Tout indique que la mère des deux victimes et ex-conjointe de l’accusé, Isabelle Gaston, assistera à la nouvelle comparution de Guy Turcotte au tribunal, jeudi

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *