La commission bicamérale a essuyé un échec

Aucune entente n’a été trouvée entre les 17 commissaires à la fin du délai imparti par les bureaux du Parlement. La rencontre convoquée par le vice président du Sénat, Andrice Riché a avorté ce qui ouvert la voie à une intervention des bureaux des deux chambres.

Le président du Sénat, Desras Simon Dieuseul, avait indiqué que seule une requête de prorogation du délai pouvait empêcher la caducité de la commission bicamérale chargée de designer les représentants du Parlement au Conseil Electoral.

Certains leaders d’organisations de la société civile avaient encouragé les présidents du Sénat et de la chambre des députés à soumettre des termes de références aux commissaires. Les responsables de plusieurs organisations dont Rosny Desroches de l’ISC, jugent qu’il est impératif de respecter les termes de l’accord du 24 décembre entre l’exécutif et le Parlement.

Cependant les deux sénateurs élus dans le Nord, Wesner Polycarpe et Moise Jean Charles, sont montés au créneau hier pour se réjouir de la caducité de cette commission mort-née. Ils réclament la formation d’un conseil électoral provisoire avec la participation des personnalités désignées par la société civile.

M. Polycarpe ne reconnaît pas l’accord du 24 décembre qu’il qualifie d’illégal. Cet accord ne peut conduire à la tenue d’élections honnêtes et crédibles, croit-il.

L’échec de la commission contribue à empirer la crise préélectorale résultant de l’incapacité des pouvoirs à former l’organisme électoral.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *