La Banque Mondiale accorde un appui budgétaire de 20 millions de dollars à Haïti

La Banque Mondiale a repris hier ses appuis budgétaires au gouvernement haïtien. L’envoyé spécial de la Banque Mondiale en Haïti, Alexandre Abrantes a signé un accord d’appui budgétaire de 20 millions de dollars avec le ministre des finances, Wilson Laleau.

C’est la première fois depuis deux ans que la Banque Mondiale accorde un appui budgétaire aux autorités haïtiennes. Le chef de l’Etat Michel Martelly et le Premier Ministre Laurent Lamothe ont, en plusieurs occasions, appelé les bailleurs de fonds à accorder directement des fonds au gouvernement pour l’exécution des programmes prioritaires.

M. Abrantes a fait remarquer que la reprise de l’appui budgétaire est une reconnaissance des progrès accomplis par le gouvernement dans le cadre de la bonne gouvernance. Il exhorte le grand argentier de la république en prendre en comptes les 10 recommandations de la Banque dans les domaines de la gestion financière, de la passation des marchés et de la transparence. Le respect des principes pour améliorer la gestion financière permettra aux autres bailleurs de reprendre les appuis budgétaires.

Déjà M. Abrantes a laissé entendre que la reprise de l’appui budgétaire de la Banque Mondiale constitue un signal aux autres bailleurs de fonds. Arrivée en fin de mission M. Abrantes a souhaité que la Banque accorde deux ou trois outres appuis budgétaires à Haïti au cours de cette année.

De son coté le ministre des finances Wilson Laleau s’est réjoui de la reprise de l’appui budgétaire par la Banque Mondiale. Il a indiqué que les fonds permettront notamment de renforcer les finances publiques dans le cadre de la reddition de compte, appuyer le développement des secteurs énergétiques et des assurances.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *