Hockey/Canadien: une victoire pour remettre joueur et partisans en confiance

canadien

Le Canadien a vaincu les Jets de Winnipeg 3-0, au Centre Bell, mardi. Il doit cette troisième victoire d’affilée à Carey Price, qui a agi en véritable mur devant son filet.

Price a repoussé 29 tirs pour savourer son 26e blanchissage dans la LNH, son premier de la saison.

Lars Eller (4e) et Alex Galchenyuk (5e) ont déjoué Ondrej Pavelec. Le gardien des Jets a réussi 23 arrêts. Tomas Plekanec, avec son sixième, a complété la marque dans un filet désert.

Ce n’est pas que les Jets (8-6-2) ont été muselés par le Tricolore (11-4-1). Ils ont eu une multitude d’occasions de marquer, mais ils ont été incapables de les saisir.
Il s’agissait de deux des pires équipes de la LNH en supériorité numérique. Et sans surprise, elles ont été blanchies en cinq occasions, au total.

Brouillon en défense, le Canadien pouvait s’estimer chanceux de ne pas être en retard au score à l’issue du premier tiers.

Les Jets ont pu filer deux fois en échappée. Price a d’abord frustré Evander Kane, avant de voir Mark Scheifele toucher le poteau à sa droite. Deux échappées provoquées par de mauvais jeux des piliers défensifs Andrei Markov et P.K. Subban.

À la seconde occasion, Subban a joué mollement pendant un jeu de puissance. En un peu plus de trois minutes en supériorité, les hôtes ont eu toute la misère du monde à orchestrer une attaque digne de ce nom. À la fin de l’engagement, ils avaient l’avantage 10-8 dans les tirs.

Le Canadien a commis sept revirements, contre aucun, en deuxième période. C’est sans compter la fois que Subban s’est fait subtiliser le disque en zone centrale, ce qui a permis aux Jets de contre-attaquer pendant une bonne minute. Ce 300e match dans la LNH pour le défenseur de 9 millions de dollars ne figurera pas parmi ses meilleurs.

Heureusement pour tout le monde, Price veillait au grain et les Jets n’ont pas été habiles à saisir leurs chances.

Le CH, lui, est parvenu à s’inscrire au score le premier dans un troisième match de suite. À 2:21, Eller a profité de la percée de Jiri Sekac, venu du flanc droit. Sa feinte a déporté Pavelec vers sa droite, puis il a logé la rondelle du revers dans l’ouverture béante.

Les visiteurs ont bénéficié de deux occasions d’affilée en supériorité. À peine meilleurs que le Tricolore cette saison au chapitre du taux de réussite, ils ont été menaçants.Le CH a par la suite été blanchi pour la troisième fois de la soirée. Après deux périodes, il dominait 21-17 dans la colonne des lancers.

Les Jets ont augmenté la pression en troisième et ont obtenu les six premiers tirs de l’engagement.

Mais dès la première attaque soutenue du Canadien, à la septième minute, Galchenyuk a doublé l’avance. Le jeune attaquant a utilisé sa longue portée pour reprendre le retour de tir du défenseur Tom Gilbert, qui avait initialement atteint Brendan Gallagher au dos.

À partir de ce moment, les hôtes se sont davantage appliqués en défense.

Les Jets ont retiré Pavelec avec 3:02 à écouler. Ils ont pu attaquer avec force à six contre quatre à la suite de la pénalité à Sekac à 1:32 de la fin. La chance inouïe qu’a ratée Kane avec 45 secondes à faire a été l’illustration de cette soirée frustrante.

À la reprise de l’action, Plekanec a planté le dernier clou grâce à la passe de Max Pacioretty.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *