Éducation/coupures: Yves Bolduc menace certaines commissions scolaires en rébellion

Le ministre de l'éducation Yves Bolduc

Le ministre de l’éducation
Yves Bolduc

Mécontent de l’abolition de l’aide aux devoirs à la Commission scolaire des Patriotes, sur la rive sud de Montréal, le ministre de l’Éducation, Yves Bolduc, a annoncé qu’il allait y envoyer un vérificateur.

« On va aller voir à l’intérieur ce qu’ils peuvent faire. Je suis certain qu’on va trouver des mesures autres que celle de l’aide aux devoirs », a ajouté M. Bolduc qui a associé cette décision à une « rébellion ».

« De prendre une mesure qui touche directement les services à l’élève, je le redis, c’est totalement inacceptable! » a ajouté le ministre.

Le ministre a déjà annoncé le mois dernier l’envoi d’un vérificateur pour inspecter les finances de la Commission scolaire de Montréal, qui a refusé de procéder à l’ensemble des coupes de Québec.

Idem pour la Commission scolaire English Montreal, pour laquelle le ministre a aussi dit hier qu’il songeait à l’envoi de vérificateurs.

La Commission scolaire des Patriotes affirme que 45 % de son budget destiné à appuyer la réussite scolaire a disparu.

Ce n’est pas la seule commission scolaire à envisager d’abandonner l’aide aux devoirs. Plusieurs d’entre elles ont envisagé de le faire en début d’année.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *