Edo Zenny rejette les accusations de chef de gang et de trafiquant de drogue portées contre lui par Sherlson Sanon

Le sénateur Edwin Zenny (Sud-est) rejette formellement les accusations portées contre lui par le nommé Sherlson Sanon concernant son implication dans le trafic de la drogue, le kidnapping et les assassinats.

Dans une interview accordée samedi à Radio Kiskeya, le parlementaire dénonce le Réseau national de défense des droits de l’homme (RNDDH) et des adversaires de l’ex-sénateur Joseph Lambert comme étant les auteurs de ce qu’il assimile à une véritable machination politique.

Annonçant sa décision d’engager plusieurs avocats pour assurer sa défense, Edwin Zenny s’est dit prêt à subir une confrontation avec son accusateur afin de démontrer que ses allégations ne le concernent pas. Il se dit disponible pour la justice et la Drug Enforcement Agency (DEA) des Etats-Unis pour établir qu’il n’est pas impliqué dans des actions criminelles et le trafic de la drogue. En ce sens, il met son véhicule à la disposition de ces deux instances afin qu’elles constatent qu’il n’a jamais servi à transporter des stupéfiants.

Edo Zenny déclare ne pas connaitre la famille du petit Jorym Sam Etienne dont l’oncle, l’agronome Jean Marie Patrice Etienne, a été tué au moment de son enlèvement à Cayes-Jacmel. De ce fait, il rejette formellement les accusations portées contre lui à ce sujet.

Le sénateur se réserve d’adopter une position par rapport au reste de son mandat et à la politique, apres le denouement de cette affaire.

Le sénateur du Centre, Francisco de la Cruz accueille favorablement la décision de son collègue du Sud-est de se mettre à la disposition de la justice. Il estime que cela devrait permettre à celle-ci de faire le jour sur le dossier et à l’assemblée des sénateurs de définir la position qui sera la sienne par rapport à celui-ci.

De la Cruz met cependant en garde contre toute atteinte à la sécurité du prévenu Sherlson Sanon. « S’il venait à lui arriver quelque malheur que ce soit, ce serait une catastrophe pour la justice et les auteurs de tels actes seraient facilement identifiés », a-t-il déclaré.

source Radio Kískeya

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *