Danilo Medina : président élu dominicain

Le président élu dominicain, Danilo Medina a appelé mardi son rival malheureux Hipolito Mejia, à l’adoption d’un grand pacte en faveur du développement du pays pour, avec tous les autres secteurs du pays, augmenter le progrès, le développement et la transformation nationale.

 

M Medina a indique que ce plan implique un compromis en vue d’un appui à l’éducation, au tourisme, la reforme fiscale intégrale et au secteur électrique. Il vise aussi à favoriser l’investissement étranger, appuyer les secteurs productifs, le secteur agricole, les zones franches, l’industrie, les petites et moyennes entreprises avec lesquels, il affirme chercher un pacte pour renforcer le marche interne.

 

Il a réitéré son intention de signer un raite de libre commerce avec Haïti, le principal partenaire économique de la République Dominicaine.

 

Il a réaffirmé ses promesses de campagne, dans lesquelles il s’est engagé à favoriser les jeunes, les femmes, les enfants et les personnes âgées, à travers des projets qui leur arrivent directement.

 

” J’appuierai aussi le tourisme, les industries, les zones franches et le libre commerce entre Haïti et la République Dominicaine”, a encore promis Medina.

 

Par ailleurs, dans un autre message sur les réseaux sociaux, il a fait savoir que c’est une nouvelle ère qui s’ouvre en République Dominicaine.

 

‘L’heure est venue d’initier une nouvelle ère de dialogue et de pactes nationaux et de changement et de mettre en marche un changement sur, constructif et démocratique”.

 

Le président élu a également envoyé un message de  considération et de respect à son rival Hipolito Mejia, à sa famille et à ses collaborateurs.

 

Il a aussi demandé à Dieu de le garder loin de la vanité, de la fausse suffisance et de l’arrogance et de l’aider à rester une personne humble, à l’abri du vertige du pouvoir, pour pouvoir se mettre au service de son pays.

 

Selon le  bulletin final de la junte centrale électorale, Medina a gagné la présidentielle avec 51.21% des voix contre 46.95% à Mejia

 

Les messages  de félicitation émanent de partout, notamment celui du secrétaire général de l’OEA, Jose Miguel Insulza, du chef de l’observation électorale de l’OEA, Tabare Vasquez ainsi que des dignitaires de l’Amérique tel Dilma Roussef du Brésil ou encore Hugo Chavez du Venezuela.

 

Hipolito Mejia n’aurait toujours pas admis officiellement sa défaite. Des informations faisaient savoir lundi soir qu’il comptait se prononcer jeudi.

 

On informe aussi que les Dominicains d’ascendance haïtienne (plus de 5%) qui ont pu voter sans trop grande difficulté cette année, n’auraient pas été particulièrement chauds pour Mejia en raison du soutien qu’il a  donne en 2004 aux individus qui ont complote pour le renversement du président constitutionnel haïtien Jean Bertrand Aristide. 

 

garde� i �Ӿx} ité, de la fausse suffisance et de l’arrogance et de l’aider à rester une personne humble, à l’abri du vertige du pouvoir, pour pouvoir se mettre au service de son pays.

 
Selon le  bulletin final de la junte centrale electorale, Medina a gagne la presidentielle avec 51.21% des voix contre 46.95% à Mejia
 
Les messages  de féliçitation émanent de partout, notamment celui du sécrétaire general de l’OEA, Jose Miguel Insulza, du chef de l’observation électorale de l’OEA, Tabare Vasquez ainsi que des dignitaires de l’Amerique tel Dilma Roussef du Bresil ou encore Hugo Chavez du Venezuela.
 
Hipolito Mejia n’aurait toujours pas admis officiellement sa defaite. Des informations faisaient savoir lundi soir qu’il comptait se prononcer jeudi.
 
On informe aussi que les Dominicains d’ascendance haitienne (plus de 5%) qui ont pu voter sans trop grande difficulte cette annee, n’auraient pas ete particulierement chauds pour Mejia en raison du soutien qu’il a  donne en 2004 aux individus qui ont complote pour le renversement du president constitutionnel haitien Jean Bertrand Aristide. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *