Claudy Gassant déplore le refus du juge d’auditionner Mme Ethéard

gassant

Le juge instructeur Sonnel Jean François a opposé une fin de non recevoir à la requête des avocats de Marie Taïssa Mazile Ethéard, l’épouse du présumé kidnappeur Woodly Ethéard. Le magistrat a refusé pour la deuxième journée consécutive de réaliser une audition de Mme Ethéard arguant qu’elle devait au préalable retourner dans sa cellule à la Prison civile de Pétion ville.

Le magistrat ne s’était pas présenté à son bureau hier mais avait informé les avocats de la défense de sa décision.

Le juriste Claudy Gassant, qui en début de semaine avait dénoncé la libération de Mme Ethéard, est aujourd’hui le leader des avocats de la défense. M. Gassant ne décolère pas arguant que l’épouse du présumé chef de gang Galil, ne s’était pas évadée de la prison.

Réagissant aux injonctions du juge instructeur, maître Gassant rappelle que l’administration Pénitentiaire n’a publié aucun rapport faisant état d’une évasion.

De plus il soutient que le Parquet de Port-au-Prince n’a lancé aucune poursuite contre Mme Ethéard pour une quelconque évasion. C’est le ministère publique qui poursuit, je ne vois pas comment sans une action du ministère publique un juge puisse engager des poursuites, a laissé entendre l’ex commissaire du gouvernement.

Pour rejeter la thèse de l’évasion maître Gassant a fait remarquer que Mme Ethéard n’a pas été appréhendée lorsqu’elle s’était présentée hier au Palais de justice. Pourquoi le juge qui considère Mme Ethéard comme une évadée n’a pas ordonné son arrestation, s’interroge M. Gassant qui assure avoir fait son travail.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *