Bernice Fidelia abandonne le portefeuille des haïtiens vivant à l’étranger

La ministre des haïtiens vivant à l’étranger, Bernice Fidelia, a présenté mardi sa démission au Premier Ministre Laurent Lamothe. La démission de Mme Fidelia intervient une semaine après les révélations du sénateur John Joël Joseph, relatives à la nationalité américaine de la ministre chargée de défendre les intérêts des haïtiens de la diaspora. Le sénateur Joseph avait réalisé une enquête et divulgué le numéro d’un passeport américain qui serait en possession de Mme Fidelia.

Lors de la séance de convocation du 4 juin au Sénat le Premier ministre avait promis de réaliser une enquête sur ce dossier.

Plusieurs sénateurs de l’opposition réclament des poursuites judiciaires contre l’ex ministre des haïtiens de la diaspora. Le sénateur Jean Baptiste Bien Aimé croit qu’elle peut être accusée de haute trahison pour avoir violé la constitution. Il exige des explications du chef de l’état Michel Martelly et du Premier Ministre Lamothe qui avaient autorisé une étrangère à occuper des hautes fonctions au sein de l’appareil d’état.

De son coté le sénateur Steven Benoît estime que le chef du Parquet de Port-au-Prince devrait mettre l’action publique en mouvement contre l’ex ministre. Le sénateur Benoît juge que Mme Fidelia peut être accusée de faux et usage de faux en occupant illégalement un portefeuille ministériel.

Il rappelle que la commission sénatoriale sur la nationalité n’a toujours pas obtenu les documents réclamés sur la nationalité des membres du gouvernement.

Après la démission de Mme Fidelia l’intérim sera assuré par le ministre des affaires étrangères. Cette nouvelle disposition porte a trois le nombre de ministres occupant deux portefeuilles ministériels.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *