Assassinat du couple Dorsainvil : Les proches des victimes ont porté plainte contre X

Lareche-637x330

 

Accompagné des responsables de la POHDH et du RNDDH, le Député Ronald Larèche a déposé, ce mardi, une plainte devant le Doyen du tribunal de première instance de Port-au-Prince contre les meurtriers de sa sœur et son mari assassinés le 8 février dernier.

Le Député qui a agit, ce faisant, conformément à l’article 50 du code d’instruction criminel, se dit déterminé à porter le dossier jusqu’au bout, confirmant se constituer partie civile dans le cadre de la poursuite judiciaire engagée contre les bourreaux du double assassinat du militant des droits humains Daniel Dorsainvil ainsi que son épouse.

« C’est une exécution sommaire, un coup bien planifié », a déclaré Ronald Larèche qui dit espérer que l’enquête soit approfondie. Il exige des éléments de preuves liant les bandits au crime. « Le bandit qui avoue à la police avoir abattu les victimes doit pouvoir remettre l’arme du crime et ses complices impliqués de près ou de loin dans cet assassinat crapuleux.»

Antonal Mortimé, secrétaire exécutif de la POHDH, a, de son coté, dénoncé la lenteur du parquet de Port-au-Prince, qui jusque là ne mobilise pas la chaine pénale contre les assassins. « Nous sommes là pour demander au doyen du tribunal Raymond Jean Michel de mettre en branle l’appareil judiciaire pour rechercher les personnes impliquées dans ce double assassinat du coordonateur de la POHDH et de sa femme, dit-il.

Dans le cadre de ce dossier, la police avait indiqué que l’enquête progresse. Cinq (5) présumés suspects ont été appréhendés et une trentaine d’autres qui seraient liés de près ou de loin dans ce crime qui révolte la conscience sont recherchés par la police.

Justice et réparation sont les principales revendications des plaignants.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *