30 haïtiens tués lors du naufrage de leur voilier

Une trentaine de migrants haïtiens sont morts lors du naufrage de leur voilier au large des côtes de Staniel Cay, dans l’archipel des Bahamas, ont annoncé mardi les gardes-côtes américains. 110 autres personnes qui se trouvaient à bord ont pu être secourues, informent les gardes-côtes soulignant que des passagers «s’accrochaient à la coque» de leur voilier de 12 mètres lorsque les secours sont arrivés sur place lundi soir.

Au total, 110 personnes ont été secourues par les gardes-côtes américains et les Forces de défense des Bahamas, à 15 milles (28 kilomètres) au sud-ouest de Staniel Cay.

Les gardes cotes américains sont intervenus après avoir reçu une alerte des forces de défense des Bahamas. Les américains ont envoyé un hélicoptère qui est parvenu à secourir 13 personnes et a déployé un radeau de sauvetage. Deux autres appareils ont largué des vivres et des embarcations de secours, a précisé Mark Barney, un porte-parole.

Au cours des derniers mois plusieurs naufrages de voiliers ont été rapportés par les gardes cotes américains. Les autorités haïtiennes constatent une augmentation des voyages clandestins dans certaines régions dont le Nord ouest.

Le directeur de l’Office national de la migration (ONM), Stern Lolo, confie que son Bureau accueille régulièrement des réfugiés secourus en mer et qui sont rapatriés par les gardes-côtes américains. ” Entre 100 à 150 personnes sont recueillies en mer chaque mois tandis que des centaines sont parfois expulsées par la République dominicaine”, a-t-il souligné.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *