Ultime tentative pour sauver la commission bicamérale

Les membres de la commission bicamérale veulent réaliser ce mardi une ultime tentative pour réaliser le mandat qui leur a été confié. C’est le vice président du Sénat, Andrice Riché, qui a pris l’initiative afin de ramener la sérénité au sein de cette commission forte de 17 membres.

Andrice Riché se propose de trouver un consensus entre les députés du bloc majoritaire et les sénateurs proches de l’opposition. Il s’est entretenu ce lundi avec certains députés et le président de la chambre basse afin de préparer dans les meilleures conditions la rencontre de ce mardi.

Le bureau ad hoc a été balayé, martèle le sénateur Riché qui fait état de la démission de certains membres de ce bureau mis sur pied par les députés avec l’appui de Wenceslass Lambert.

M. Riché se dit confiant que cette rencontre permettra de mettre un terme à la crise et d’éviter une intervention des présidents des deux chambres. Le Parlement est le représentant direct de la population, rappelle M. Riché espérant un sursaut de ses collègues. Pour M. Riché il n’est pas trop tard pour sauver cette commission qui avait la charge de sélectionner les trois représentants du Législatif au Conseil Electoral.

De son coté, le sénateur Jean Wiliam Jeanty se dit prêt à faire des efforts pour trouver une issue à la crise. Il déplore le comportement des députés qui ont voulu faire fonctionner la commission sans les sénateurs.

Selon M. Jeanty une commission bicamérale doit fonctionner suivant le modèle de majorité de l’assemblée nationale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *