Sandra Honoré préconise la poursuite du dialogue entre les acteurs politiques

Sandra HONORÉ, Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU en Haïti

Sandra HONORÉ, Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU en Haïti

La Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU en Haïti, Sandra Honoré, a exprimé hier devant le Conseil de sécurité son souhait que le dialogue entre les différents acteurs politiques haïtiens se poursuive afin d’aider à pérenniser les progrès en matière de paix et de stabilité.

Dans son exposé sur le dernier rapport du Secrétaire général sur la Mission des Nations Unies en Haïti (MINUSTAH), Mme Honoré a assuré que ” la promulgation de la loi électorale et la récente signature de l’Accord d’El Rancho issu du processus de dialogue inter-haïtien marque des pas importants vers la tenue des élections”.

” L’engagement démontré par les intervenants nationaux en faveur d’un dialogue comme moyen d’entente est une victoire pour Haïti” a laissé entendre la cheffe de la Minustah souhaitant que “ce dialogue continue et s’approfondisse afin d’apporter des réponses aux nombreux défis auxquels le pays fait face”.

D’après Mme Honoré il ” est dans l’intérêt national que les acteurs politiques haïtiens adhèrent à l’esprit de cet Accord afin d’assurer que le pays continue d’avancer sur la voie de la démocratie et de la stabilisation, une condition nécessaire pour le développement socio-économique durable au bénéfice du peuple haïtien “.

Par ailleurs Sandra Honoré a noté que la situation sécuritaire en général était relativement stable en Haïti ces derniers mois.

Rappelant que le soutien opérationnel des forces de la MINUSTAH était nécessaire lorsque les capacités de la police nationale haïtienne étaient mises à l’épreuve, Mme Honoré a souligné qu’un renforcement supplémentaire de la police nationale haïtienne restait crucial.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *