Préval convoqué par un juge instructeur sur l’affaire Jean Dominique

L’ex président René Préval a été convoqué par le juge instructeur en charge de l’enquête sur l’assassinat du directeur de radio Haïti, Jean Dominique. L’ex président Préval devrait comparaître le jeudi 14 mars 2013 par devant le juge instructeur.

Le magistrat a déjà acheminé la correspondance au domicile de l’ex président Préval révèle le sénateur John Joël Joseph. Il assimile à une persécution politique la convocation de M. Préval. Selon le sénateur de l’Inité, proche de Lavalas, le magistrat aurait également convoqué l’ex président Jean Bertrand Aristide dans le cadre de cette enquête.

Pour le sénateur Joël Joseph l’Exécutif est entrain de tirer les ficelles dans ce dossier. Interrogé sur les causes d’une persécution politique, le parlementaire a estimé que le gouvernement veut provoquer un climat d’instabilité pour empêcher la tenue des élections sénatoriales.

Il juge que le moment n’est pas opportun si le gouvernement veut instaurer un climat de paix indispensable au processus électoral. Le sénateur Joël Joseph qui avait supporté le gouvernement de Laurent Lamothe, appelle les militants lavalas à la mobilisation. Le deuxième secrétaire du Sénat admet que les ex président ne sont pas au dessus de la loi mais estime qu’il s’agit de persécution politique puisque les procédures n’ont pas été respectées.

Interrogé sur le mandat décerné à l’encontre de l’ex président Jean Claude Duvalier, le sénateur Joseph considère qu’il s’agit d’une diversion pour faire accepter les poursuites contre M. Préval et Aristide.

10 ans après la mort du journaliste Jean Dominique, le dossier traine dans les différentes juridictions. Plusieurs juges instructeurs avaient vainement tenté de faire la lumière autour de ce crime crapuleux. Récemment l’ex sénateur Dany Toussaint avait comparu par devant le juge instructeur dans le cadre de cette enquête.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *