Poursuite des discussions entre le Sénat et la chambre des députés

descollines

Le Premier secrétaire de la chambre des députés, Abel Descolines, confirme que des négociations entre les deux branches du Parlement haïtien visent au remplacement d’un des conseillers en poste.

Les deux conseillers électoraux Marie Cluny Dumay Miracle et Pierre Simon Georges, membres du bureau du CEP, ne bénéficient pas de l’approbation du Sénat. Ces deux personnalités n’avaient été confirmées dans leurs fonctions par le Parlement mais uniquement par le président de la chambre des députés.

Les négociations sont réalisées sous la médiation du cardinal Chibly Langlois, révèle le député de Mirebalais Boucan carré qui fait état d’avancées dans les discussions.

Seuls les membres des bureaux des deux chambres sont impliqués dans ces négociations qui doivent permettre de rapprocher les points de vue des deux parties. La chambre des députés, en majorité proche de l’exécutif, est attachée à l’accord d’El Rancho tandis que les sénateurs y sont opposés.

Le bureau de la chambre des députés veut trouver une issue à la crise préélectorale afin de faciliter la tenue des élections avant la fin de cette année, a martelé le député Descolines pour justifier les discussions.

D’après le Parlementaire lorsque les deux branches du Parlement auront conclu une entente autour d’une nouvelle personnalité il faudra réaliser d’autres négociations avec le conseiller électoral qui devra partir.

Interrogé sur la dernière proposition du président du Sénat relative à la désignation de nouvelles personnalités par L’exécutif et le CSPJ, le député Descolines s’est gardé de faire des commentaires. C’est à l’opinion publique de juger de la bonne ou la mauvaise foi des acteurs, a lancé le parlementaire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *