Polémique entre la Primature et le Sénat

C’est un véritable bras de fer entre les sénateurs de l’opposition et le Premier Ministre Laurent Lamothe en ce qui a trait à la séance de convocation sur les fonds d’urgence. Les sénateurs de l’opposition ont convenu de reporter au 4 juin la séance de convocation du Premier Ministre. Ils ont ainsi rejeter la demande de M. Kedler Augustin, porte parole du Premier Ministre de reporter au vendredi 31 mai le rapport sur l’utilisation des fonds alloués a l’état d’urgence post Sandy. Selon M. Augustin ce report est justifié par l’impossibilité pour le Premier Ministre de regagner Port-au-Prince suite a l’interruption des vols.

Tout en réaffirmant la détermination de M. Lamothe à faire la lumière sur l’utilisation des fonds, M. Augustin assure qu’il n’existe aucun texte de loi stipulant que la convocation est obligatoire. Il n’y a pas de grande différence du point de droit constitutionnel entre une invitation et une convocation, insiste t-il

De son coté le sénateur Steven Benoît rejette les argumentaires de M. Augustin. Il explique que le Premier Ministre Lamothe qui a bouclé vendredi sa visite officielle au Brésil se trouve en sa résidence à Miami.

Selon le sénateur Benoît, le Premier Ministre n’a pas autorité pour changer la date d’une convocation. Les sénateurs de l’opposition exigent également le report de la convocation en assemblée nationale du 3 juin 2013.

M. Benoît déplore l’attitude des responsables de l’exécutif qui selon lui multiplient les actions pour humilier les parlementaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *