Michel Chancy fait état d’efforts pour renforcer la filière bovine

La production animale représente 6% de la production agricole nationale affirme le secrétaire d’état a la production animale Michel Chancy. Attirant l’attention sur les efforts déployés au cours des dernières années par le ministère de l’agriculture, docteur Chancy a assuré que le gouvernement œuvre afin de créer les conditions nécessaires pour la création de richesse.

La production de lait de vache est l’une des filières privilégiées par le Ministère de l’agriculture qui apporte un appui aux paysans producteurs. 2 000 paysans collaborent au réseau d’entreprise de production lèt a gogo, révèle M. Chancy.

25 associations d’éleveurs sont impliquées dans la production de lait de vache. Cependant cette production est insuffisante pour répondre à la demande. Il faudra 10 fois plus de laiteries, concède M. Chancy révélant que le gouvernement œuvre en vue de créer une laiterie dans chaque commune.

Réagissant aux critiques sur cette stratégie M. Chancy a fait valoir que peu d’investisseurs sont intéressés à injecter de fortes sommes dans ce secteur. Il y a 1.2 millions de bœufs en Haïti selon le secrétaire d’état à la production animale.

La stratégie utilisée par Lèt a gogo permet aux paysans de s’assurer de la vente régulière du lait produit par les vaches. Les paysans peuvent ainsi multiplier par trois leurs revenus annuels, soit 15 000 gourdes (375 $US).

A propos des dispositions nécessaires pour renforcer cette filière le gouvernement s’est engagé à accompagner les producteurs pour obtenir les financements nécessaires au fonctionnement de leurs entreprises.

Actuellement le gouvernement réalise une vaste campagne d’identification des ovins ce qui représente une étape importante dans la lutte contre le vol des animaux.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *