Martelly en visite à La Havane.

Le Président Michel Martelly est arrivé mardi après-midi à La Havane pour une visite officielle de trois jours destinée au renforcement de la coopération bilatérale, un nouveau séjour à l’étranger qui suit un voyage à peine bouclé en Europe et précède un autre prévu au Japon.

Accueilli à son arrivée à l’aéroport international José Martì par le vice-ministre cubain des affaires étrangères, Rogelio Sierra, le dirigeant haïtien, accompagné de plusieurs ministres, doit parapher avec son homologue Raùl Castro plusieurs accords portant notamment sur la santé et l’agriculture.

Selon l’agence cubaine Prensa Latina, peu après sa descente d’avion, M. Martelly s’est rendu sur la place de la révolution où il a rendu hommage au héros national José Martì en déposant une gerbe de fleurs au mémorial dédié au père de l’indépendance cubaine. Une cérémonie très protocolaire à laquelle assistait le vice-chancelier Sierra devant une garde d’honneur en tenue d’apparat.

Paradoxalement, l’ex-chanteur « Sweet Micky » s’était pratiquement moqué du culte des monuments historiques, lors d’une intervention, choquante pour plus d’un, qui visait à justifier son absence, le 18 novembre dernier, aux cérémonies du 209e anniversaire de la bataille de Vertières, délaissées au profit d’une tournée européenne de plus d’une semaine.

A son retour dimanche, Michel Martelly avait banalisé le symbolisme de l’histoire nationale et le mythe fondateur de la guerre de l’indépendance de la première république noire en estimant qu’il était plus proche de l’idéal des pères fondateurs en se préoccupant du bien-être des haïtiens plutôt que de porter le peuple à « admirer, le ventre creux, les statues des héros ».

Le Président, qui n’a cessé de multiplier les séjours à l’étranger, a d’ores et déjà annoncé qu’en rentrant jeudi de La Havane il allait se préparer à repartir la semaine prochaine, cette fois-ci, pour l’Empire du soleil levant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *