L’UPAC perquisitionne des entreprises proches du PLQ sur la couronne Nord

L’Unité permanente anticorruption (UPAC) a mené plusieurs opérations jeudi sur la couronne nord de Montréal. Ces perquisitions, effectuées par environ 70 policiers, visent des entreprises proches du PLQ.

Aucune arrestation n’est cependant prévue, d’après la responsable des relations avec les médias, Anne-Frédérick Laurence.

Les enquêteurs doivent rencontrer des gens dans le cadre de ces opérations.

Des entreprises proches du PLQ

Trois entreprises sont visées à Laval, Saint-Eustache et Terrebonne. Il s’agirait des firmes Construction Garnier, de Joe Borsellino, et du groupe Schokbéton, de Marc Bibeau. Tous des proches du PLQ.

Ces deux firmes ont été plusieurs fois citées à la commission Charbonneau. 

Schokbéton est un des plus grands fournisseurs de béton du domaine de la construction. La Presse avait déjà exposé en détail en 2010 les liens d’influence très étroits que Marc Bibeau exerçait auprès de Jean Charest. Des libéraux proches de M. Charest avaient déjà que seul M. Bibeau pouvait prétendre au titre de «responsable du financement» au PLQ.

La firme Schokbéton avait aussi fait parler d’elle en ayant embauché en 2002  Benoit Fradet à titre de vice-président alors qu’il siégeait au comité exécutif de la ville de Laval auprès de Gilles Vaillancourt. Cette embauche était survenue à la même période où la ville avait accepté de régler une facture de 900 000 $ à la firme de construction pour un contrat obtenu sans appel d’offres dans la foulée de l’effondrement du viaduc du Souvenir

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *