Les parlementaires s’entretiennent avec leurs représentants au CEP

Les trois représentants du Législatif au Collège Transitoire du Conseil Electoral Permanent (CTCEP) se sont entretenus hier avec les membres des bureaux du Parlement.

Il s’agissait de la première prise de contact pour le juriste Néhémie Joseph. L’ex membre du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) a remercié les sénateurs qui lui ont témoigné leur confiance pour cette noble fonction.

Le juriste a souligné que les législateurs n’ont pas donné de consignes aux futurs conseillers électoraux. Il soutient que la constitution, la loi électorale et les règlements internes du CEP seront ses consignes dans l’accomplissement de sa tache.

Tout en se disant respectueux des normes Néhémie Joseph promet d’œuvrer en vue de la tenue d’élection honnêtes et crédibles. Maître Joseph affirme avoir réitéré à l’endroit des législateurs sa détermination à servir son pays.

En ce qui a trait aux ex députés Pierre Simon George et Marie Cluny Dumay ils sont bien imbus des rouages du Parlement. Mme Dumay fait remarquer qu’il faudra maintenir la collaboration avec les parlementaires qui devront voter la loi électorale.

De son coté le vice président du Sénat, Andrice Riché, a fait valoir que les représentants du Législatif n’auront pas pour mission de défendre les intérêts du Parlement mais devront respecter la constitution dans l’exercice de leur fonction. Nous voulons que les institutions constitutionnelles fonctionnent, a martelé le sénateur Riché rappelant que le Parlement est le garant du système démocratique.

Interrogé sur leur entrée en fonction, M. Joseph a confirmé que l’arrêté présidentiel avait été signé par le chef de l’Etat lors de la première rencontre avec les 9 personnalités désignées.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *