Les juges et policiers appelés à intensifier la lutte contre la corruption

L’unité de lutte contre la Corruption, avec le support de l’American Bar Association (ABA) et l’école de la magistrature (EMA), réalise des séminaires de formation pour les juges et les officiers de police judiciaire. Le directeur de l’ULCC, Antoine Athouriste, juge cette formation indispensable en raison de l’absence de cette formation dans les curriculums des universités haïtiennes. D’après M. Athouriste la lutte contre la corruption est un domaine pratiquement méconnue pour les magistrats et officiers de police judiciaire.

L’ULCC réalisera trois séminaires de formation au profit des juges et officier de police dans les 18 juridictions du pays. A l’issue de ces séances de formation plus de 120 magistrats et officiers de police pourront avoir une bonne maîtrise des conventions internationales et de la législation haïtienne sur la lutte contre la corruption.

De son coté le directeur général du ministère de la justice, Jean Roody Ally, a indiqué que ce programme de formation s’inscrit dans le cadre de la politique du gouvernement visant à combattre la corruption. Il a fait remarquer que l’Etat haïtien s’est engagé sur les plans normatif et institutionnel à combattre le fléau de la corruption.

M. Ally a également attiré l’attention sur les différentes institutions œuvrant dans le domaine notamment l’unité de lutte contre la corruption, la Cour supérieur des comptes et du contentieux administratif, l’unité centrale de renseignements financiers (Ucref), la commission nationale des marchés publics (CNMP), le Bureau des Affaires Financières (BAF) de la Police nationale, les deux commissions anti corruption du Parlement, la Direction Générale des Impôts, l’administration générale des Douanes (AGD), Ministère de l’économie et des finances ainsi que l’appareil judiciaire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *