Les fonds promis pour la lutte contre le choléra n’ont pas été versés selon la ministre de la santé

La ministre de la santé, Florence Duperval Guillaume, révèle que les bailleurs de fonds n’ont pas respecté leurs engagements en ce qui a trait à l’appui pour la lutte contre le choléra. D’après Mme Guillaume seulement 25 millions de dollars sont effectivement mobilisés par la Banque Mondiale (20 millions) et le fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef) en vue de financer les projets liés à l’éradication du cholera.

Lors d’une audition des commissions santé du Sénat et de la chambre des députés, Mme Guillaume a assuré que les 238 millions de dollars promis par les bailleurs de fonds n’ont jamais été accordés à l’état haïtien.

Le gouvernement haïtien ne dispose à ce jour d’aucune enveloppe de l’Onu pour la lutte contre le Cholera.

Récemment le Premier Ministre haïtien et le secrétaire général de l’ONU ont convenu des termes de références d’une commission mixte de haut niveau qui devra adresser les dossiers liés à la lutte contre le choléra. La ministre de la santé a indiqué aux parlementaires haïtiens que M. Ban Ki-moon a récemment nommé un envoyé spécial et les membres de cette commission mixte.

Le Premier Ministre Laurent Lamothe devra dans les prochains jours designer les représentants de la partie haïtienne. A ce stade aucun montant n’a été mobilisé par l’organisation des Nations Unies.

A propos du fonds Hispaniola promis par l’ONU, la ministre de la santé a révélé que le gouvernement haïtien a sollicité des informations précises sur le montant qui sera effectivement alloué à Haïti. Le fonds est destiné à la réalisation de programme de lutte contre le choléra en Haïti et en république Dominicaine.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *