Les députés votent l’amendement de la loi électorale

chambre-des-deputes1

La chambre des députés a voté hier le projet d’amendement de la loi électorale soumis la veille par le chef de l’Etat. A l’unanimité les 63 députés présents lors de cette séance ont réalisé une vingtaine de modification de la loi électorale.

Cette séance a été réalisée de manière célère par le président de la chambre des députés, Stevenson Timoléon. Une commission ad hoc a produit son rapport dans les deux heures à l’assemblée des députés.

Le député du Cap Haïtien, Kenston Jean Baptiste, révèle que la motivation était unanime dans tous les blocs et se réjouit que la séance ait pu se dérouler dans une ambiance empreinte de cordialité.

Parmi les modifications apportées à la loi électorale, les députés ont précisé que les élections doivent être réalisées au cours de cette année par le Conseil Électoral Provisoire. Ils annoncent que le CEP sera caduc si le premier tour du scrutin n’est pas réalisé au 26 octobre 2014.

Dans le même temps les députés ont fait valoir que le respect du quota de 30 % n’est pas exigible pour les postes électifs. La constitution stipule que le quota de 30% de femmes doit être atteint dans l’administration publique, explique le député d’Aquin, Fritz Gerald Bourjolly.

Les députés ont également assoupli les conditions d’inscriptions des candidats. Ils soutiennent que le candidat doit être en règle avec le fisc sans tenir compte de ses comptes sur une période de 5 ans.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *