Le Sénateur Moïse Jean-Charles qualifie le Député Gracia Delva de « passeur » de kidnappeurs

Au cœur de rumeurs persistantes depuis quelques jours, le Député progouvernemental Gracia Delva a été l’objet lundi d’une violente attaque du Sénateur de l’opposition Moïse Jean-Charles qui l’a accusé d’implication dans le kidnapping, une semaine après l’arrestation du riche homme d’affaires Clifford Brandt qui serait la plaque tournante de l’un des plus importants réseaux criminels du pays.

Dans une interview à Radio Kiskeya, le représentant du nord n’a pas hésité à accuser l’élu de la circonscription de Marchand-Dessalines (Artibonite, nord) d’avoir transporté et exfiltré quatre présumés kidnappeurs à la frontière avecla République Dominicaine.Ces individus seraient tous des proches du pouvoir, a accusé Jean-Charles en affirmant qu’Haïti était en train de se transformer en un « Etat terroriste » ayant à sa tête des « bandits légaux » qui considéreraient le kidnapping comme un grand pourvoyeur d’argent.

Sans pouvoir révéler l’identité des individus qui auraient été interceptés chez nos voisins, en compagnie du Député, après avoir passé la frontière, le Sénateur souligne que tous les cinq portaient de faux badges dela Missionde stabilisation de l’ONU (MINUSTAH).

Cependant, le Député Gracia Delva, très lié au Président Michel Martelly et dont l’absence a alimenté les rumeurs sur ses relations supposées avec le puissant gang de Clifford Brandt, a démenti les accusations portées contre lui. Sur les ondes d’une station de radio de Port-au-Prince, le chanteur de Compas surnommé « Yes I A » a expliqué que son voyage à l’étranger était planifié de longue date et répondait à des obligations personnelles.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *