Le président du Sénat dénonce la publication d’un calendrier électoral

Le président du Sénat haïtien, Desras Simon Dieuseul, ne décolère pas après la décision des membres du Collège Transitoire du Conseil Electoral Permanent (CTCEP) de publier un calendrier préélectoral. M. Desras critique vertement le président de l’organisme électoral, Emmanuel Menard, l’accusant de vouloir revenir à des temps sombres de la dictature militaire.

Il s’est dit étonné par la décision des conseillers électoraux qui ont pris la responsabilité de publier un calendrier électoral sans une loi électorale. La loi électorale de 2008 est caduque et ne correspond pas aux prescrits de la constitution amendée, dénonce le sénateur Desras.

Il révèle que le président du CTCEP avait récemment transmis aux représentants de l’Organisation des Etats Américains (OEA) la loi électorale de 2008 comme outil pour l’organisation des élections.

Assimilant cette initiative du CTCEP et du gouvernement à une provocation, le sénateur Desras critique le comportement ” rebelle ” de l’administration Martelly face à la constitution. La publication de ce calendrier électoral ne vaut rien c’est un autre affront au peuple, a jugé M. Desras.

Il accuse le président du CTCEP d’avoir signé un accord de 40 millions de dollars avec une firme internationale afin de réaliser le vote électronique lors des prochaines sénatoriales et locales. Pour le président du grand corps le président du CTCEP, l’exécutif et certains représentants de la communauté international sont impliqués dans un complot visant à réaliser des élections frauduleuses pour le régime au pouvoir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *