Le PNUD appelle à soutenir la reconstruction un an après Sandy

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a lancé mardi, à l’occasion du premier anniversaire du passage de l’ouragan Sandy, un appel à redoubler d’efforts pour aider les communautés affectées à se relever dans les Caraïbes.

Le Directeur du bureau régional du PNUD, Heraldo Munoz, a rappelé que ” Sandy fut l’un des ouragans les plus violents à avoir frappé la côte atlantique et son passage a dévasté les Bahamas, Cuba, la République dominicaine, Jamaïque, parmi d’autres pays, avant d’atteindre la côte est des États-Unis “.

D’après le Coordinateur du PNUD pour la réduction des risques de catastrophes et la reconstruction, Jo Scheuer, les habitants des pays en développement sont souvent moins bien préparés à des phénomènes météorologiques aussi violents. ” Si les dégâts causés aux États-Unis étaient plus importants, ceux essuyés par certains pays des Caraïbes, en particulier Haïti et Cuba, ont eu un impact économique plus important, notamment en ce qui concerne la perte de moyens de subsistance “, a-t-il ajouté. En Haïti, l’ouragan a aggravé la crise humanitaire causée par le séisme de 2010.

Récemment la ministre chargée de la lutte contre l’extrême pauvreté, Mimose Félix, a indiqué que l’ouragan Sandy avait provoqué une détérioration des conditions de vie des paysans. Elle a fait valoir que des programmes d’assistance sociale sont dirigés vers ces personnes vulnérables afin qu’elles puissent reprendre leur production.

Dans le même temps les autorités haïtiennes ont annoncé que des efforts ont été déployés dans le domaine de la réduction et de la prévention des risques ce qui permettra de réduire considérablement le nombre de victimes.

En Haïti, les projets de reconstruction menée suite au tremblement de terre de 2010 ont également contribué à réduire l’impact de l’ouragan.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *