Le budget rectificatif à l’étude au Senat

Sénateur-Jocelerme-Privert-460x250

Le président de la commission finances au sénat de la république Jocelerme Privert , exhorte le pouvoir en place à limiter au maximum les dépenses non essentielles.

Selon Jocelerme Privert le gouvernement doit utiliser les ressources disponibles dans des activités et projets capables d’améliorer les conditions de vie de la population.

Intervenant au journal express quatre heures, le parlementaire Jocelerme Privert se félicite du fait que le sénat ait sauvé, selon lui le gouvernement par un vote négatif de la loi de finances 2013 -2014.

le sénateur Privert a fait ses déclarations dans le cadre d’une première rencontre d’analyse de la loi de finances, tenue le mercredi 14 mai dernier au sénat de la république entre des sénateurs et la ministre de l’économie et des finances Mme Marie Carmelle Jean Marie .

Rapelons, que les députés haïtiens, avaient voté le vendredi 2 mai le budget rectificatif 2013- 2014. Par 69 voix pour, 2 contre et 3 abstentions les législateurs ont approuvé le rapport de la commission permanente Economie et Finances.

L’enveloppe budgétaire de 118 milliards de gourdes constitue une réduction considérable comparée à l’exercice fiscal antérieur. Certains ministères dont la communication, le Tourisme et l’éducation obtiennent tout de même une augmentation de leurs enveloppes.

600 millions de gourdes supplémentaires sont disponibles pour les ajustements de salaire des enseignants pour les derniers mois de l’année scolaire 2013-2014 Le 1 mai le président Martelly avait invité les parlementaires à voter le budget rectificatif afin que les ajustements de salaire pour les enseignants et les policiers puissent être effectifs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *