L’ambassadeur allemand attend les élections avec impatience

L’ambassadeur allemand à Port-au-Prince, Klaus Peter Schick, se réjouit des progrès enregistrés dans le processus de formation du Collège Transitoire du Conseil Electoral Permanent (CTCEP) au cours de ces dernières semaines. Les 9 représentants de l’Exécutif, du Parlement et du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) sont dans l’attente de leur nomination officielle par le chef de l’Etat.

Le diplomate germanique exhorte les autorités haïtiennes à organiser des élections crédibles et transparentes. La communauté internationale et le gouvernement allemand attendent avec impatience le scrutin, a insisté M. Schick qui attire l’attention sur les autres étapes importantes à franchir avant le scrutin. Après l’entrée en fonction des conseillers électoraux les parlementaires devront voter une nouvelle loi électorale. Les conseillers électoraux devront également élaborer un calendrier électoral et réaliser des séances de travail avec les partis politiques.

M. Schick encourage les acteurs politiques à réaliser des efforts pour que les élections sénatoriales et locales puissent se tenir avant la fin de cette année. Il redoute de nouveaux bras de fer entre l’exécutif et les parlementaires a propos de la loi électorale.

En ce qui a trait au financement des élections l’ambassadeur Schick a fait remarquer qu’il n’y aura pas de financement bilatéral des autorités allemandes. Il rappelle que l’Allemagne contribue à hauteur de 25% aux ressources financières de l’Union Européenne, qui sera l’un des principaux contributeurs pour la réalisation des élections. Outre l’Union Européenne, les Etats-Unis, le Canada et le Brésil font partie des importants contributeurs du conseil électoral.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *