La Première Dame confirme l’appui du Brésil dans le programme Aba Grangou

La Première Dame d’Haïti, Sophia Martelly, en marge de sa participation au sommet Rio + 20 a réalisé plusieurs séances de travail avec des officiels brésiliens en vue du renforcement du programme Aba Grangou.

Accompagnée de Jean Robert Brutus, le Directeur Exécutif de l’Unité Nationale « d’Aba Grangou » (UNAG), la Première dame s’est entretenue vendredi dernier avec la Secrétaire nationale brésilienne du Programme de la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle, Mme Maya Takagi, et Coordonnateur Général des Affaires Internationales de Combat contre la Faim, Milton Rondo Filho, autour de l’expérience menée en Haïti, dans le domaine de la lutte contre la faim et la malnutrition. Le programme haïtien Aba Grangou est basé sur le dispositif de lutte contre la faim « Fome Zero », établi par le gouvernement brésilien.

Mme Martelly a mis l’accent sur les conditions de vie sociales de la famille haïtienne et la nécessité de la mise en œuvre des stratégies de ce programme, qui veut réduire de moitié la population haïtienne souffrant de faim d’ici fin 2016. Le programme Aba Grangou vise à éradiquer la faim et la malnutrition en Haïti à l’horizon de 2020-2025.

De son coté, Mme. Takagi, a promis à Haïti, le renforcement de la coopération technique brésilienne dans ce domaine. Les deux parties ont également convenu qu’une quinzaine de techniciens haïtiens participeront, à la fin du mois d’août, à une formation sur l’expérience brésilienne en matière de développement social et de lutte contre la faim.

Par ailleurs, la délégation haïtienne a eu une séance de travail avec M. Graziano da Silva, Directeur Général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Les débats ont porté sur la mise en place d’une table de concertation « Aba Grangou « impliquant le ministère haïtien de l’agriculture, l’Organisation Mondiale pour l’Agriculture et l’Alimentation et le Programme Alimentaire Mondial.

M. Graziano da Silva, qui a été également Directeur de Fome Zero, a décidé l’envoi d’une mission technique chargée d’assister le programme de la Première Dame, dans la mise en place d’une Commission constituée des membres de la société civile et de la paysannerie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *